Theatre Orange

Visiter les vestiges de l’antiquité romaine dans la région provençale !

La Gaule était le nom de la France lorsqu’elle était une province de Rome car oui, nous n’avons pas toujours été aussi farouchement indépendants qu’aujourd’hui (à part le petit village où vivait Astérix, évidemment).

Les Romains ne sont pas passés par là, ils sont restés plus de 500 ans et ont laissé en France toutes sortes de vestiges romains : amphores, mosaïques, aqueducs et ponts, mais aussi quelques habitudes douteuses et le latin, base de notre langue.

Lorsque les Romains sont arrivés, ils ont trouvé – plutôt que les baguettes ou les cafés auxquels ils auraient pu s’attendre – un mélange de tribus celtes guerrières et adoratrices de druides, qu’ils ont bien sûr décidé d’envahir et de soumettre.

La Provence est une des régions française possédant le plus de monuments datant de l’antiquité. En effet, elle a hérité d’un riche patrimoine le mieux conservé. D’ailleurs le nom « Provence » vient du nom que donnèrent les Romains à cette région : « Provincia Romana ».

Top 5 des monuments antique de Nîmes et d’autres lieux romains !

Voici notre sélection des 5 plus beaux monuments à voir absolument avec Planetazur !

Maison carré

1. La maison Carrée de Nîmes, chef-d’œuvre immortel

Tout le monde est d’accord pour dire que le temple romain le mieux préservé ne se trouve pas en Italie, mais dans le sud de la France. Connu sous le nom de Maison Carrée, ce temple romain exemplaire se dresse sur ce qui était autrefois le forum de Nîmes.

La construction du temple a commencé vers 16 avant J.-C. ou un peu plus tôt, au tout début de la Pax Augusta ou « paix augustéenne ». Le premier empereur de Rome, Auguste (r. 27 av. J.-C. – 14 ap. J.-C.), a instauré une paix définitive après des décennies de guerre civile, un fait célébré, entre autres, dans l’Enéide de Virgile.

C’est un ancien temple romain situé à Nîmes, dans le sud de la France. Il a été construit par l’homme d’État et général romain, Marcus Agrippa, en dédicace à ses fils. Le temple est composé de colonnes corinthiennes dans l’entrée principale et de colonnes attachées tout autour de la structure.

Pour seulement 8 €, vous aurez accès à l’intégralité de la Maison Carrée.

Glanum
Vestiges romains

2. La ville antique de Glanum, Saint-Rémy-de-Provence

Dans une autre ambiance, vous découvrirez la ville antique de Glanum découverte en 1921 et restée dans la terre durant 17 siècles. Cette ancienne ville fortifiée a été construite à l’origine par les Salyes au 6ème siècle avant J.-C., mais les relations ultérieures avec le monde grec au cours des 2e et 1er siècles avant J.-C. ont ajouté des styles hellénistiques à la ville. Au cours des premières années du règne de l’empereur Auguste, vers 27 avant J.-C., Glanum est officiellement devenue une colonie romaine. Cela a entraîné une transformation rapide de l’architecture de la ville, notamment un nouveau forum, des temples, un barrage et un aqueduc, qui alimentaient la ville en eau et les bains publics.

Malheureusement, Glanum n’a pas survécu à l’effondrement de l’Empire romain, vers 260 après J.-C. La ville a alors été abandonnée par ses habitants. Cependant, vous y trouverez les deux monuments les mieux conservés du site archéologique, à savoir l’arc de triomphe ou encore le Mausolée de Juili (vers 30 avant Jésus-Christ).

Theatre Orange

 3. Le théâtre antique d’Orange, le mieux conservé !

Le théâtre romain de l’antique Arausio (aujourd’hui Orange, dans le sud de la France) est l’un des exemples les mieux préservés de l’Antiquité. Construit au Ier siècle de notre ère, il pouvait accueillir 9 000 spectateurs et est dominé par son mur de scène massif et sa façade ornée de colonnes, de portes et de niches. Le théâtre a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981 de notre ère.

Le théâtre a été construit à la fin du 1er siècle de notre ère en utilisant de la pierre calcaire jaune et blanche locale, les gradins, étant construits sur le flanc de la colline de Saint-Eutrope. Les gradins en pierre comportaient trois niveaux de 20, 9 et 5 rangées de sièges, ce qui donnait au théâtre une capacité d’environ 9 000 spectateurs. Chaque gradin avait ses propres portes et son propre tunnel d’entrée, et les spectateurs ne pouvaient pas passer d’un gradin à l’autre une fois à l’intérieur du théâtre. Les sièges des trois premiers rangs étaient réservés aux VIP tels que les conseillers municipaux, et certains portent encore des inscriptions. Bien qu’ils aient été restaurés, certains des sièges d’origine sont encore en place dans les sections supérieures, de part et d’autre de la scène.

Vous aurez l’occasion de réaliser une visite du théâtre en réalité virtuelle. Pour 10 €, vous pourrez observer l’avancée de la construction du théâtre antique comme si vous étiez un Romain de l’antiquité !

arenes de nimes
arenes de nimes

4. Les spectaculaires arènes de Nîmes, tout d’un Colisée en France !

Les Arènes de Nîmes peuvent être considérées comme l’une des meilleures preuves de l’ingénierie avancée de Rome. La construction et l’architecture complexe de l’amphithéâtre sont une véritable merveille de la perfection de l’ingénierie antique. Cette arène est située dans la ville française de Nîmes, dans la région Languedoc-Rousillon, dans le département du Gard, et a été construite aux alentours de l’an 70. Elle est la fierté des habitants de Nîmes et un monument que tout amateur d’histoire romaine se doit de voir.

Le monument a été remodelé et restauré dans son magnifique état en 1863 et depuis lors, il a été utilisé pour des corridas, des concerts et diverses autres manifestations publiques. Le bâtiment, qui peut aujourd’hui accueillir 16 300 spectateurs, dispose d’un système de chauffage confortable et d’un toit mobile, qui peut être recouvert lorsque cela est nécessaire, généralement en hiver.

Entouré d’un beau grenier et d’une soixantaine d’arcades sur deux étages, ce monument de 21 mètres de haut est l’arène romaine la mieux conservée au monde. De forme grossièrement elliptique, elle mesure 133 m de long et 101 m de large.

Si vous souhaitez visiter la Maison Carrée, vous ne devriez pas rater Les arènes de Nîmes !

Pont Julien

5. Le Pont Julien et ses trois arches parfaitement conservés !

Baptisé du nom de l’empereur romain Jules César, ce joli pont de pierre à trois arches est l’un des rares ponts romains qui existent encore en Provence.

C’est le seul pont qui subsiste sur la Via Domitia, la première route romaine qui reliait l’Italie du Nord à l’Espagne à travers la Gaule conquise (l’actuel sud de la France). Ce pont routier permet la circulation sur la rivière Calavon depuis plus de 2000 ans, ce qui témoigne de l’extraordinaire savoir-faire des maçons romains.

Construit au cours du 1er siècle avant J.-C. (probablement entre 45 et 27 avant J.-C., à peu près à l’époque de la fondation de la ville voisine d’Apt), le Pont Julien est constitué de blocs de calcaire extraits des montagnes voisines du Luberon. Il comporte trois arches parfaitement semi-circulaires, celle du centre étant légèrement plus grande que les deux autres, afin que les deux piliers puissent reposer sur des fondations solides. Deux petites ouvertures ont été creusées dans les piliers afin d’alléger la pression et d’éviter que le pont ne soit renversé lorsque la rivière prend de l’ampleur, ce qui est difficile à imaginer étant donné le petit filet d’eau dans lequel le Calavon s’est asséché.

À ne surtout pas manquer !

Si vous souhaitez vous rendre dans des lieux uniques avec Planetazur,

cliquez-ici pour consulter le catalogue des destinations provençales !

Compartir :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
es_ESSpanish