tourisme durable

Tourisme durable: les meilleures actions pour les touristes pour protéger l’environnement

Tourisme durable : voyagez de manière écologique

durable

À une époque où le suffixe « éco » est à la mode partout, il est bon de rappeler et de poser quelques points fondamentaux pour permettre aux touristes de voyager véritablement de manière durable.  

Voici l’écotourisme, une façon responsable et durable de voyager et de prendre soin de l’environnement et des citoyens de la ville visitée.  

Visiter un lieu ne signifie pas seulement admirer ses beautés, mais aussi le respecter, le conserver et ne pas le polluer, contribuer également à la croissance économique et au bien-être de la population locale.  

La durabilité repose donc sur le respect des valeurs des touristes eux-mêmes, mais en même temps aussi sur la contribution des citoyens pour garder leur ville propre et accessible à tous. 

Un concept très éloigné du tourisme qui se pratique en ne pensant qu’à son propre bien-être et à ses besoins, négligeant souvent l’environnement et les personnes qui l’entourent, provoquant une dégradation locale rapide, des changements dans les espaces et une image esthétique laide aux yeux de tous.

Voici quelques actions importantes qu’un touriste devrait considérer afin de faire un voyage durable pour protéger l’environnement !

 

Préférez les transports durables : publics, écologiques et zéro émission, comme les vélos, les bus écologiques et le métro ou le tram

bus ecologique

 

L’utilisation des transports en commun est essentielle pour réduire la pollution de l’air, en particulier dans les grandes villes, où des millions de personnes se déplacent chaque jour, y compris les touristes.

Se déplacer à vélo est sans aucun doute une option écologique, tout comme choisir les bus écologiques qui distinguent les transports en commun, ce qui les rend sans impact sur la pollution de l’environnement.

Les itinéraires à vélo sont devenus incontournables pour un tourisme responsable, car l’utilisation des transports non motorisés est essentielle pour réduire les émissions de CO2.

Par ailleurs, s’il n’est pas possible de choisir ces moyens listés ci-dessus, dans une ville comme Marseille comme dans de nombreuses autres métropoles, il est possible de se déplacer avec le métro et les trams qui parcourent toutes les rues de la ville et donnent la possibilité aux touristes pour se déplacer confortablement, durablement et sans se fatiguer !

 

Préserver l’environnement et ne pas polluer : respect et soin du monde animal et naturel 

monde

Les amoureux de la nature et des écosystèmes les plus reculés de la planète savent bien que la première règle de l’amour est le respect, même lorsqu’il s’agit de l’environnement.  

Voyager signifie se rapporter au monde, et le faire de manière durable, afin qu’il nous accueille pendant longtemps se termine et puisse conserver toute sa beauté, il est bon pour chaque touriste et citoyen d’agir avec des actions qui n’affectent pas négativement sur le monde naturel et animal. 

Quand on va à la montagne, dans des parcs naturels mais aussi trivialement dans un parc urbain, il vaut mieux ne pas fumer, ne pas sortir des sentiers délimités et, là où il est possible de s’immerger dans l’eau, ne pas la polluer.

Très souvent, en voyage, on n’accorde pas trop d’importance à la pollution, car étant dans un endroit « pas le nôtre », loin de chez soi, on se dit qu’on peut faire ce qu’on veut ;  

un tel comportement risque cependant de détruire de nombreux sites d’intérêt culturel et environnemental, en termes de pollution pure et simple.

Par conséquent, le respect des villes mais aussi des animaux indigènes, des plantes endémiques et des coutumes de la région est une priorité pour tous ;  

adopter un comportement vertueux envers la nature, respectant également les êtres vivants qui habitent le lieu qui nous accueille, sans entraver la vie de la population et de la faune locales, à travers des modèles de comportement que nous avons le devoir d’enseigner à tous, même aux plus petits.

 

Soutenir l’économie locale : privilégier les produits et activités locales

economie locale

Comprendre le tourisme comme un acte de solidarité et d’intérêt envers ceux qui vivent dans un lieu donné est l’un des piliers du tourisme durable.  

Si vous voyagez dans des lieux mondialisés, qui proposent donc une large gamme de commerces et de produits même en dehors du lieu, il est bon de choisir des produits zéro kilomètre, donc des produits locaux et faits maison, sans compter sur le produit souvent sponsorisé ou nous sommes désormais habitués à utiliser.  

Voyager, c’est aussi entrer en contact avec la tradition des autres, qui va de la nourriture, aux coutumes, aux structures et aux modes de vie, acquérant ainsi une conception plus large de la société et s’intégrant de manière appropriée.  

Une bonne habitude pour un touriste responsable et durable est de séjourner dans des hébergements écoresponsables qui embauchent du personnel local et qui sont attentifs à la protection de l’environnement.

Autre chose importante, par exemple, l’achat d’artisanat local est un moyen d’aider l’économie locale et de limiter la pollution de l’environnement.

De plus, goûter à la gastronomie locale est en fait l’un des conseils du tourisme durable, car il contribue à l’utilisation de produits à zéro kilomètre, ce qui implique moins d’utilisation de transports et d’emballages inutiles.

 

Ne gaspillez pas l’eau et la nourriture

eau et monde

L’eau est le bien le plus précieux de la planète, réduire sa consommation est donc une obligation morale, surtout pendant les saisons les moins pluvieuses.  

Souvent, lorsque nous nous brossons les dents ou lorsque nous attendons pour prendre une douche, nous laissons couler l’eau longtemps, sans nous rendre compte que nous la gaspillons en fait : pour inverser cette tendance, une seule mais continue précaution est nécessaire : coupez l’eau quand elle est inutile, pour ne pas la gaspiller inutilement et assurer sa conservation à long terme.

Par ailleurs, un autre facteur important à éviter est le gaspillage alimentaire : en effet, celui-ci est principalement dû au rejet, par les vendeurs et les consommateurs, de produits qui ne correspondent pas à un standard idéal.

De plus, la perte et le gaspillage de nourriture causent non seulement des dommages moraux et économiques, mais aussi des dommages environnementaux.  

En effet, le gaspillage alimentaire produit beaucoup de CO2 chaque année, et c’est un grave dommage pour le monde entier.

Il est bon que les touristes, ainsi que les citoyens de chaque ville, achètent des produits à faible impact environnemental et uniquement des aliments qu’ils peuvent consommer sans danger ou congelent les restes et les donnent à des amis et à des parents ou utilisent les restes de nourriture au déjeuner ou au dîner.

 

Éviter l’utilisation de plastique 

no plastique

Pour sauvegarder notre planète, il est désormais urgent de changer nos comportements dans tous les domaines de la vie, notamment en voyage !  

Une approche sans plastique est ce qui distingue un touriste durable d’un touriste de masse, qui ne fait pas attention aux produits qu’il utilise et ne fait pas attention aux éventuels désagréments qu’il peut causer à l’environnement.

Beaucoup de plastique à usage unique n’a tout simplement pas de sens d’exister, refusez-le : lorsqu’un emballage, un sac ou une paille en plastique est proposé au touriste, il est bon d’éviter de le prendre afin d’éviter la pollution produite pour fabriquer et en disposer.

Si ce n’est pas possible, pensez à ne pas jeter tout de suite le produit à la poubelle, mais emportez-le avec vous et réutilisez-le autant de fois que possible !

Sans doute l’outil le plus utilisé lorsqu’il s’agit de réduire la production et l’achat de plastique est la bouteille d’eau, qui est heureusement devenue une habitude de nombreux touristes et citoyens, qui préfèrent remplir leur bouteille écologique plutôt que d’acheter constamment des bouteilles en plastique qu’ils jeter immédiatement à la poubelle.

Les contenants sont très utiles pour éviter les emballages en plastique typiques de la cuisine de rue et des plats à emporter.  

Il n’est pas nécessaire de faire de gros achats, juste un récipient de cuisine commun que vous avez à la maison pour éviter la pollution de l’environnement.

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, aujourd’hui le tourisme durable connaît une croissance exponentielle et de plus en plus de personnes préfèrent un voyage pour protéger l’environnement et respecter les usages et les traditions du lieu.

Le tourisme durable représente toujours un défi, mais c’est le seul moyen de sauver la planète et d’améliorer les perspectives économiques et sociales.

Alors, voyagez de manière responsable et, en plus de faire du bien à vous et aux autres, faites-le aussi à l’environnement !

Visitez notre site web https://planetazur.com/sports-en-nature/ où vous trouverez de nombreuses activités proposées, proches de la nature, avec des transports durables et pour que nous prenions soin de l’environnement et de ce qui nous entoure.

Bon voyage responsable !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
fr_FRFrench